SUD Education Gers
Accueil du site > Actions du moments > IME MOUSSARON GERS

IME MOUSSARON GERS

mardi 4 février 2014, par SUD Education Gers

IME MOUSSARON GERS : faire cesser l’inacceptable !

GRAND RASSEMBLEMENT DEVANT

L’ARS MIDI PYRENEES

MERCREDI 5 FEVRIER A 14 h 3O

10 chemin du raisin - 31000 TOULOUSE Co-voiturage : 13h gare routière Auch

Contacts : Anne Marie NUNES ( APF) 06 3273 59 76 Angèle Léger (CGT) 06 82 09 47 34

Le collectif, CGT, APF, Sud Santé Sociaux 32, Familles, Salariés et anciens Salariés ont demandé un rendez vous auprès de Mme Cavalier, Directrice Générale de l’ARS-MP mercredi 5 février.

  • Mai 2013 : la CGT santé du Gers rejointe par l’APF et Autisme Gers envoient un courrier à l’ARS signalent de graves dysfonctionnements au sein de l’IME Moussaron-Gers : pas de prise en charge conforme à la législation des enfants handicapés et polyhandicapés – pas de respect du code du travail...
  • Juillet 2013 : mission d’inspection de l’ARS à MOUSSARON Octobre 2013 : Un rapport accablant est déposé il CONFIRME nos signalements.

PIRE ! Il fait état de MALTRAITANCE INSTITUTIONNELLE ! (page 7 du rapport)

Page 40 « Les constats de la mission, corroborent la plupart des dysfonctionnements signalés par la plainte reçue par l’ARS concernant le fonctionnement global de l’établissement »

  • Après la conférence de presse du collectif le 27 novembre, sous la pression médiatique, Mme Carlotti, Ministre chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, nomme un administrateur provisoire pour six mois. Il entre en fonction le 6 décembre. Il est présent seulement deux jours par semaine.
  • Après le reportage de M6, le 19 janvier, dont une partie révèle des images insoutenables de ce qui constitue le quotidien des jeunes polyhandicapés à Moussaron, la presse se fait l’écho d’une communication qui cherche à minimiser la situation tout en reconnaissant que cet établissement ne fonctionne pas comme il le devrait.

NON les enfants ne sont pas dans ce lieu inadapté juste parce qu’il y a des travaux... ou alors c’est des travaux qui durent depuis 30 ans !

NON ce n’est pas de notre fait si les travaux d’une nouvelle structure ont été arrêtés, c’est l’ARS elle-même qui l’a décidé !

La situation qui perdure dans cet établissement n’est pas une question de moyens financiers, mais plutôt celle de pratiques institutionnelles d’un autre âge ! Aussi changer les tapisseries et déboucher les lavabos, ne suffira pas à rendre de la dignité aux enfants, à leurs familles et aux salariés !

Il y a 17 et 15 ans des salariés avaient fait les mêmes signalements, ils ont été condamnés !!! Et RIEN n’a bougé dans cet IME malgré les multiples injonctions préalablement faites et confirmées dans le dernier rapport de l’ARS !

Aujourd’hui, comme hier, les éléments dont nous disposons (rapport ARS, témoignages des familles et des salariés) nous donnent raison !

Le manque de places en France et dans le Gers pour ce type de handicap, la question de l’emploi ne doivent en AUCUN cas cautionner le maintien d’une telle structure dans un état pareil de non prise en charge !!! Au nom de quoi et quels sont les réseaux qui s’acharnent pour défendre l’indéfendable ?

Pour le maintien du nombre de places de cet établissement d’accueil et une prise en charge effective de la population accueillie : nous demandons à l’ARS et à Mme la Ministre Carlotti de lancer un appel d’offre pour une autre gouvernance afin que cet établissement fonctionne conformément à la législation en vigueur !

Et qu’enfin les mots éthique, déontologie, dignité et respect des résidents, de leurs familles et des salariés, trouvent enfin leur sens !!!

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0